Édito – Lazare et le riche

Édito – Lazare et le riche

Dimanche 25 septembre 2022

Lazare et le riche 

Les 3 effets de cette parabole :

1. Un premier effet qui met au réel notre condition humaine : nous sommes égaux devant la mort.

Dans cette histoire, nous voyons un riche qui fait des festins tous les jours, et qui meurt.
Et nous voyons Lazare, ce pauvre mendiant, couvert dulcères, devant une porte, qui meurt aussi. C’est le premier enseignement de la parabole : tous, nous mourrons, quoi que nous soyons ou prétendons être, quoi que nous fassions. La mort : match nul pour tout le monde. Égalité parfaite. Le riche peut se dire, à quoi bon ? Toute cette richesse ? Tous ces banquets ? Cette parabole est un miroir pour que le riche puisse se voir finalement assez proche du « chien galeux » car il va mourir aussi.

2. Deuxième effet : une invitation morale

Cette parabole nous parle d’un abîme infranchissable. Mais cet abîme se creuse en réalité aujourd’hui. Cestnous la figure de l’intransigeant qui est figuré par Abraham. Le pauvre voit le riche mais le riche ne voit pas le pauvre. Il faut le mettre dans une parabole au milieu des tortures pour qu’enfin, il le voit. Nous sommes conviés à ouvrir les yeux, à cesser de creuser cet abime et à le combler, à savourer la bienheureuse égalité des humains devant le fait, tout simple, de mourir. Car là, chez les vivants, il n’est pas trop tard. Cette parabole est une histoire pour les vivants et donc une histoire de possible. C’était leffet moral. L’abîme qui est creusé dans notre monde, l’est aussi dans l’autre, mais ce qui comblé dans ce monde l’est aussi dans l’autre. A nous de jouer, à nous de vivre.

3. Troisième effet : après la mort, il y a une vie !

Cet effet est théologique puisqu’il nous invite à croire en la résurrection de Jésus, non comme un évènement bouleversant, mais un objet de foi, un dogme, une preuve de la véracité du christianisme. « S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand quelqu’un des morts ressusciterait ».C’est une invitation à croire en la résurrection, croire cette parole de Dieu, car elle donne sens à notre existence. Notre vie, n’est qu’un passage sur terre pour une vie nouvelle, et elle se prépare déjà maintenant.

Alors Seigneur, en ce jour, je choisis de vivre avec toi et pour toi. Et, en le faisant dans l’amour, je prépare une vie bienheureuse !  

Stephan +

********************************

Dimanche 18 septembre 2022

Intercéder 

 

Bien-aimé,
j’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité. Cette prière est bonne et agréable à Dieu notre Sauveur, car il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la pleine connaissance de la vérité.” 1 Tm 2, 1-4

La deuxième lecture de ce dimanche nous invite à une prière d’intercession pour nos responsables politiques. Et elle nous montre aussi quelques éléments du Bien Commun : vivre en paix pour accueillir le salut en Christ et chercher la vérité.

L’Evangile de ce dimanche parle de la séduction de l’argent qui pourrait nous détourner du service du Bien Commun. L’argent est un moyen utile mais pas une fin à acquérir au détriment des autres. Jésus met souvent en garde contre un aveuglement que peut entrainer la recherche de toujours plus d’avoir. Cette tentation guète nos dirigeants politiques et économiques mais aussi chacun d’entre nous. La vigilance est de mise !

La prière d’intercession doit souvent être aussi une prière personnelle pour que ce que nous demandons pour les autres, nous essayions aussi de le vivre pour nous. Le fait que nos responsables favorisent la paix est nécessaire, mais cela nous invite chacun à être artisan de paix.

Pour que l’argent ne soit pas un objet de séduction pour nos dirigeants, il s’agit aussi que nous relativisions son importance pour nous. L’argent n’a qu’une valeur conventionnelle ; c’est parce qu’on lui reconnaît une valeur qu’il permet d’acheter biens et services. Dévaluations et faillites viennent occasionnellement rappeler que le géant a des pieds d’argiles. D’autre part, comme Jésus le rappelait, il nous faudra tous mourir un jour. Et puis, tant de bonnes choses de cette vie sont gratuites, ne s’acquièrent pas par le mérite ou l’effort. La beauté de la plus simple des fleurs, un coucher de soleil, une amitié sincère, un amour partagé, toute ces choses donnent de la valeur sans qu’une accumulation de richesse ne soit nécessaire pour les obtenir. La logique économique se centre sur le fait que les ressources sont limitées, la foi ouvre les yeux sur le fait que tant nous est donné. L’argent a donc une certaine utilité, mais ne peut réaliser tout ce qu’il promet. Il est un serviteur utile, mais devient facilement un maître écrasant.

Que notre prière d’intercession se fasse plus persistante pour que chacun se convertisse à l’Amour du Seigneur; et nous aussi.

Thibaut +

********************************

Dimanche 11 septembre 2022

Prière pour la rentrée 

 Prière des enfants : « Seigneur, que mon ange gardien soit dans mon cartable. Aide-moi à apprendre peu à peu toutes les sciences que Ta sagesse a créées et que les hommes ont su expliquer. Que je sois attentif au travail que l’on me donne, aux explications qui m’éclairent. Que les professeurs soient de bonne humeur et n’oublient pas que je compte sur leur présence. J’ai toujours un peu peur lorsque j’ai un contrôle, mais je sais que l’Esprit Saint est avec moi. Je Te confie mes amis. Éloigne de moi les ennemis. Que cette journée d’école soit paisible et sereine. Aide-moi à penser à Toi tout au long de la journée. Apprends-moi à parler de Toi pour Te faire connaître aux autres et à prier pour eux. Ainsi soit-il. »

Prière du travailleur : « Apprends-moi, Seigneur, à bien user du temps que tu me donnes pour travailler et à bien l’employer, sans rien en perdre.
Apprends-moi à hiérarchiser mes priorités et à te donner du temps par la prière.
Garde-moi de l’idéal de la perfection, sans quoi je me perdrais d’orgueil.
Seigneur, ne me laisse jamais oublier que tout savoir est vain sauf là où il y a travail, et que tout travail est vide sauf là où il y a amour, et tout amour est creux qui ne vient de ta grâce. Que si je le fais par goût du profit, comme un fruit oublié je pourrirais à l’automne. Que si je le fais pour plaire aux autres, comme la fleur de l’herbe je fanerais au soir. Mais si je le fais par ta grâce, je demeurerais dans le bien. Et le temps de faire bien et à ta gloire, C’EST MAINTENANT. Amen »

Bénédiction des cartables : « Dieu qui sanctifies tout par Ta parole, répands ta bénédiction † sur ces cartables et fais que tous ceux qui s’en serviront avec amour et courage, selon Ta volonté, reçoivent de Toi l’intelligence et la force de travailler pour Ta gloire. Par le Christ Notre Seigneur. »

Prière du prêtre : Dieu notre Père, écoute la prière de ces enfants qui te présentent aujourd’hui leur cartable comme symbole de leur travail. Donne-leur de grandir tout au long de cette année dans la foi l’espérance et la charité, et prépare-les toi-même à la mission que tu veux leur confier pour leur bonheur et ta gloire .

Stephan +

********************************

4 septembre 2022

C’est la rentrée

Hé oui, c’est déjà la rentrée ! Alors « bonjour », joie de nous retrouver, et bienvenue aux nouveaux, à toute personne et familles qui viennent de nous rejoindre sur l’Espace Missionnaire Reims Est ! Vous êtes ici chez vous ! C’est un honneur de vous accueillir ! 

J’espère de tout mon cœur que vous avez passé de bonnes vacances, que vous vous êtes bien reposés et que vous êtes en forme pour cette nouvelle année scolaire qui vient de débuter.  J’espère aussi que chacun a pu profiter de cette période estivale pour prendre du temps pour Dieu, pour les autres et du temps pour soi !  

Pour cette rentrée qui commence, j’ai 3 souhaits. Tout d’abord, celui de vivre davantage la fraternité. Lors des grandes assemblées dominicales nous essayons de la vivre, mais nous pourrions aller plus loin dans l’accueil des nouveaux et prendre du temps à la sortie de la messe pour saluer quelqu’un que nous ne connaissons pas. Nous continuons aussi en semaine les petits groupes de partage, nos « frat’ maison », pour permettre à tous ceux qui le souhaitent de vivre plus concrètement cette fraternité. Il est important que chaque paroissien ait un lieu de partage, où l’on prend soin et où l’on prie les uns pour les autres. 

Mon deuxième souhait concerne les jeunes. Nous souhaitons que les jeunes aient des propositions plus adaptées à leur âge et puissent se former, recevoir une nourriture pour se construire. Un grand travail de fond est en train de se mettre en place pour permettre cette évangélisation de vos enfants. Nous en reparlerons certainement durant l’année. 

Enfin, mon dernier souhait, c’est que tous, surtout ceux qui ont des responsabilités, n’oublient pas de se ressourcer spirituellement La source qui nous anime, c’est le Christ : encore faut-il aller puiser son Eau Vive dans les temps de prière, de retraite et la lecture de la parole de Dieu. Jésus nous attend notamment dans la chapelle de l’adoration qui est ré-ouverte. Il est là, quand on veut et quand on peut ! 

Que cette nouvelle année pastorale soit pour chacun l’occasion d’une vie fraternelle intense, d’une attention à nos plus jeunes et d’une fécondité apostolique qui s’enracine dans notre relation personnelle à Jésus. Que l’Esprit du Seigneur nous guide ! Bonne année à chacun !

Stephan+