A la Une

A la Une

Edito – Le Patronage

Après une petite année d’essai, voici quelques nouvelles de ce projet de patronage à Saint Vincent de Paul. Ouvert depuis septembre dernier, le mercredi après-midi et les mardi et vendredi après l’école, il a accueilli entre 2 et 10 enfants. Certains sont réguliers et d’autres plus occasionnels. On ressent une joie de jouer, de se retrouver, d’être dans un lieu accueillant. Alejandra Ortiz avait été embauchée pour s’occuper de cela par le diocèse, qui nous soutient dans ce beau projet. Merci à elle pour tout ce qu’elle a donné pour cette fondation ! Elle ne peut malheureusement pas rester l’année prochaine. Après ce petit commencement, l’avenir de ce patronage est en question car il nous faut trouver quelqu’un capable de le porter et de l’animer, soit gratuitement, soit rémunéré 12h par semaine, avec l’aide de bénévoles. Il y a encore beaucoup à faire ! Un patronage est un lieu où les enfants sont accueillis pour jouer et prier. Nous sommes en lien avec Esprit de Patronage et le Centre Lapparent à Paris qui accompagnent la fondation de patronages. Si vous connaissez quelqu’un qui serait intéressé, n’hésitez pas à nous en faire part ! Nous avons besoin d’aide pour trouver une ou un directeur avec certains diplômes comme le BAFD. Ce projet faisait suite à la semaine missionnaire vécue il y a 3 ans et au contact des nombreux enfants du quartier que nous avions croisés, demandeurs d’activités organisées pour eux. Cette année fut un temps d’expérimentation avec des joies et des difficultés, particulièrement sur la présence et la régularité des enfants. C’est un moyen de chercher comment l’Église peut être présente dans ce quartier de l’Europe et aider sa population. Nous y avons fait de belles rencontres et aussi vu la réalité éducative de certaines familles. Il y a des enjeux sociaux, éducatifs et d’évangélisation. Continuons de porter dans la prière ce que le Seigneur nous aidera à vivre ! Thibaut +

Déclaration Conférence des Evêques de France – 19 juin 2024

Les prochaines élections législatives suscitent interrogations, inquiétudes ou espoirs, c’est selon. Le conseil permanent de la Conférence des évêques a publié une déclaration. Il s’agit non pas de se prononcer sur les élections à venir mais de préparer l’avenir de notre pays. Quels que soient les résultats des élections, il faudra que tous ensemble nous continuions à vivre dans notre pays, à exercer nos différentes responsabilités, professionnelles, familiales, sociales, amicales, à œuvrer pour la paix et ce que le Pape appelle « l’amitié sociale »….

Don pour l’éclairage à Saint-André

Dans le cadre de l’économie d’énergie que nous voulons mener sur notre Espace Missionnaire, l’association des Amis de Saint André envisage de remplacer l’éclairage de l’église Saint André par un système de leds moins consommateur d’énergie électrique. Le projet est bien avancé et les travaux vont commencer bientôt. Sur un budget de 65 000 €, il manque un peu moins de 10 000 €. Pour boucler ce budget nous faisons appel à votre générosité en faisant un don à l’Association des Amis de Saint André qui est habilitée à délivrer des reçus fiscaux. Des bulletins sont disponibles pour vous permettre de participer financièrement à ce projet. Merci pour votre générosité ! Le Christ a besoin de tous pour faire grandir son Royaume.

Déposez votre intention de prière

En réponse à l’appel à la prière lancé par le pape François en 2024, nous voulons promouvoir la prière individuelle et communautaire dans notre espace missionnaire. Nous vous proposons de déposer votre intention de prière dans les cahiers prévus situés dans nos églises, vous pouvez aussi les adresser au secrétariat. Une feuille d’intention de prière sera également mise à votre disposition dans la chapelle de l’adoration (4, rue Raymond Guyot). Vous pouvez également les envoyer à l’adresse suivante: intentionsreimsest@gmail.com Nous rassemblerons vos intentions de prière de manière anonyme. Nous les mettrons à la disposition des personnes qui prient et les transmettrons aux groupes du rosaire présents dans  notre espace missionnaire. De la même façon, certaines personnes seules, malades ou en maison de retraite pourront la recevoir pour prier à ces intentions.

Donner à notre Espace Missionnaire – Application La quête

Quête, Casuel et Offrandes de messe La quête La quête est l’offrande faite au cours des messes par les fidèles ; elle est une ressource vitale pour votre paroisse qui sert à couvrir les frais de fonctionnement comme le chauffage, l’électricité, le fleurissement de l’église ou les différentes activités pastorales. Certains dimanches, la quête est affectée à un usage spécifique (comme les vocations ou les missions…), on parle alors de “quête impérée”. Combien donner ? L’Eglise invite les fidèles à donner au moins…

« Porter les signes du Royaume » – Lettre pastorale de Mgr de Moulins-Beaufort

Samedi 7 octobre, à la journée diocésaine des acteurs pastoraux, Mgr Eric de Moulins-Beaufort a présenté sa lettre pastorale. Intitulée « Porter les signes du Royaume », cette lettre présente le contexte de notre diocèse, 3 ans après la mise en place du projet diocésain « En route pour la mission », et les pas que nous avons à franchir pour le mettre en oeuvre.

Quel petit pas pour moi ?

Parcours et fraternités Quel espace fraternel choisir pour continuer de grandir ensemble en Christ, quel parcours de formation pour ancrer davantage sa foi ? Différentes propositions existent sur notre Espace Missionnaire. Profitons-en pour discerner le petit pas de plus, adapté à chacun. Retrouvez plus bas la vidéo d’une homélie de septembre 2021 qui recensait un certain nombre de propositions de notre Espace Missionnaire et les mettait en lien avec les 5 essentiels que nous sommes appelés à vivre:  prier, vivre…

Le Patronage Saint-Vincent-de-Paul Europe a ouvert

Pour prendre la direction du patronage ouvert mercredi 13 septembre, notre Espace Missionnaire accueille Alejandra Ortiz. Cette jeune femme colombienne de 29 ans s’installe à Reims pour prendre la responsabilité du patronage. Formée récemment à cela, après un parcours à la fois auprès des jeunes et dans le milieu social, elle est très attachée à la Communauté du Chemin Neuf, avec laquelle elle a vécu pendant deux ans, à l’abbaye d’Hautecombe puis au Brésil. Elle est désormais installée au presbytère de Saint-Nicaise, dans le quartier du chemin Vert. Bienvenue Alejandra !

Bienvenue au père Pierre de Curraize

Le père Pierre de Curraize, installé à au presbytère de Saint-André depuis la fin du mois d’août, se présente pour nous ici : Se présenter… Telle est la question qui vient de m’être posée. « À qui ? » voudrais-je ajouter. À vous chères lectrices, chers lecteurs, chères paroissiennes et chers paroissiens. Alors permettez-moi de vous exprimer ce que je ressens en arrivant chez vous… et désormais, chez nous ! Saint Paul, lorsqu’il s’apprêtait à rencontrer les chrétiens de Rome leur écrivait : « je souhaite vivement vous voir, pour vous communiquer quelque don de la grâce, quelque don spirituel, afin que vous soyez affermis ; ou plutôt pour que, chez vous, nous soyons tous encouragés, chacun par la foi de l’autre, par la vôtre comme par la mienne » (Rm 1,11-12). En arrivant à Reims, les mêmes sentiments m’habitent : désir de partager ce que j’ai reçu de l’Esprit et curiosité de ce que vous me ferez découvrir. De riches rencontres en perspective. Aujourd’hui, c’est par ces quelques lignes, ce curriculum, que je vous livrerai quelque chose de ma personne. Je ne suis pas né bien loin de Reims, à Langres (52), où j’ai vécu jusqu’à l’âge de 10 ans. Mère normande et père stéphanois. C’est justement dans la région de Saint-Etienne que j’ai passé la suite de mon enfance, jusqu’à mes études d’ingénieur. Étudiant, j’ai redécouvert la foi, après l’avoir laissée de côté pendant quelques années… Mon cursus universitaire s’est achevé en Allemagne, c’est là que j’ai découvert la Communauté du Chemin Neuf. Une communauté que j’aurais difficilement fréquentée en France, tellement elle était loin de mes habitudes. Et pourtant… Le Seigneur savait ce qu’il faisait. À la fin de ces études, après un temps de discernement, j’ai décidé de m’engager dans la vie religieuse, nous étions en 2002. En 2006, après deux années de philosophie au centre Sèvres (chez les jésuites), mes responsables m’ont proposé de faire une césure pastorale avant d’étudier la théologie. Mgr Jordan, archevêque de Reims, appelait la Communauté du Chemin Neuf pour commencer un foyer pour étudiants à Saint-Sixte, où le séminaire venait de fermer. Nous sommes venus à trois (un couple et moi-même) et nous sommes restés un an. Une seule année, mais quelle richesse ! Pour ma part, cela a été l’occasion de collaborer avec le diocèse, en particulier avec le Père Vincent Di Lizia sur l’aumônerie des étudiants. J’ai beaucoup appris ! Ensuite, il m’a fallu aborder la théologie. Au bout de quatre ans, le 5 juin 2011, j’ai été ordonné prêtre à l’abbaye de Hautecombe. On m’a alors envoyé à Rome afin de me spécialiser en théologie biblique. Ce parcours a été quelque peu prolongé, car deux fois j’ai eu l’opportunité d’étudier un semestre à l’Université hébraïque de Jérusalem. Quelle grâce ! Ensuite, le Seigneur qui aime me faire revenir sur les lieux que j’ai connus, a fait en sorte qu’on ait besoin de moi en paroisse à Berlin. Là où j’avais rencontré pour la première fois le Chemin Neuf. J’y ai été vicaire pendant deux ans. J’en garde un souvenir inoubliable. D’où ma joie devant ce qui nous attend ici à Reims. Ces deux années sont passées très très vite ! Et de nouveau j’ai été appelé à Rome pour étudier, encore et toujours. Ce coup-ci un doctorat, mais j’en ai profité pour approfondir le judaïsme que j’avais expérimenté à Jérusalem. J’ai préparé ce diplôme au centre Béa, centre dont notre nouvel évêque auxiliaire, Mgr Vetö, était responsable. Aujourd’hui, il me reste à défendre ma thèse doctorale. Ce sera le 9 octobre à Rome. Alors, je profite de ces quelques lignes pour remettre à vos prières l’issue de ce gros travail sur saint Paul et Jérémie. L’essentiel cependant est ailleurs. Et j’espère que nous saurons en vivre ensemble. À très bientôt !”

Revoir en replay les 50 ans de la Communauté du Chemin Neuf – Samedi 19 août 2023

Une année pour fêter ses 50 ans, célébrer ce qui a été vécu Le samedi 19 août 2023, en direct de l’Abbaye d’Hautecombe, la Communauté du Chemin Neuf a lancé son année jubilaire. Cette année sera marquée par le parcours « Tomorrow’s church », décliné dans différentes rencontres. La première se tiendra à l’abbaye de Hautecombe, à l’issue du Chapitre Général de la Communauté du Chemin Neuf. Le 19 août, des représentants d’Eglises rejoignent les capitulants pour ouvrir ce parcours…