Lectures inspirées

Lectures inspirées

Pour dévorer ou pour offrir !

Vous trouverez une petite sélection de livres recommandés avant l’été qui s’est un peu étayée.
A lire au fond d’un canapé ou dans les transports en commun si vous voyagez beaucoup.

Quelques commentaires plus bas…
  • Mes yeux pétillent ! Suis moi, regarde…, Aurélie Pattier, La musique et les mots, 2022
  • Elisabeth et Félix Leseur, itinéraire spirituel d’un couple, Bernadette Chovelon, Artège, 2015
  • Trois jours et trois nuits, collectif (P. Bruckner, S. Tesson, C. Pascal, F. Beigbeder, J.-P. Enthoven, J.-M. Rouart, F.-O. Giesbert…), Fayard – Julliard, 2021
  • Sainte Marguerite-Marie et moi, Clémentine Beauvais, Quasar, 2021
  • Il comblera tes désirs, Sophia Kubik, Emmanuel, 2018
  • Mourir d’envie ou vivre d’amour ? La jalousie, un obstacle pour notre vie spirituelle, Catherine Aubin, Artège, 2022
  • Les Grandissants, Marion Muller-Colard, Labor et Fides, 2021
  • Il n’y a que les fous pour être sages, Raphael Buyse, Salvator, 2022
  • Happy hour spi, pour papas pressés, Raphaël Cournault, Mame, 2021
  • Le roi déçu, l’exercice compliqué de la gouvernance, Marie-Laure Durand, Cerf, 2021
  • Dieu est passé par là, Céline Guillaume, Cerf, 2022
  • Le chemin des Estives, Charles Wright, Flammarion, 2021
  • En quête d’unité, Patrice Mahieu et Alexandre Galaka, Salvator, 2021

Pour les plus jeunes :

  • Gipsy Book -Tome 6-, Nouveau départ, Sophie de Mullenheim, Mame, 2022
  • Tanael et le livre de vie, Matthieu Dauchez, Plein Vent, 2021
  • Magarcane -Tome 7- Les dunes d’Ésurexio – Ultime étape, Matthieu Bobin, Triomphe, 2020

 Quelques précisions :

  • Mes yeux pétillent ! Suis moi, regarde…, Aurélie Pattier, La musique et les mots, 2022

    Cet album illustré, pour petits et grands, offre de porter un regard poétique sur treize édifices religieux de la Ville de Reims. Il a été réalisé entièrement, poèmes et illustrations magnifiques, par Aurélie Pattier, paroissienne de Saint-André qui a fait le pari réussi de cette création. On y retrouve notamment l’église Saint-André ou la Chapelle Foujita.

A acquérir dans les bonnes librairies rémoises sans aucune hésitation pour laisser trainer dans le salon ou offrir aux petits et aux grands.

 

  • Elisabeth et Félix Leseur, itinéraire spirituel d’un couple, Bernadette Chovelon, Artège, 2015

    Élisabeth et Félix Leseur sont apparemment un couple comme les autres. Ils sont très unis dans le confort de leur vie de notables, leurs voyages, leurs sorties, leur entente intellectuelle, leur culture.Ils s’aiment profondément, malgré ce qui les sépare : Élisabeth est très croyante alors que Félix, proche des hommes politiques des années anticléricales de la France, est athée et profondément hostile à toute forme de religion.Leur spécificité apparaît dès le jour de leur mariage. Élisabeth, dans le silence et le secret, prie et sème des graines pour le retour à la foi de son époux. Elle n’en récoltera pas les fruits puisqu’elle meurt prématurément d’une maladie incurable qui l’aura fait souffrir toute sa vie. Elle a souvent répété cette parole de l’évangile de saint Jean : « Si le grain ne meurt… ».Ce n’est qu’après la mort de son épouse que Félix comprendra combien elle puisait son amour et sa force en Dieu. L’itinéraire étonnant de deux êtres d’exception, un livre limpide, passionnant et très actuel, indispensable à l’heure où la famille est au centre des débats dans l’Église.
  • Trois jours et trois nuits, collectif (P. Bruckner, S. Tesson, C. Pascal, F. Beigbeder, J.-P. Enthoven, J.-M. Rouart, F.-O. Giesbert…), Fayard – Julliard, 2021

Entre mai et juillet 2021, quatorze écrivains talentueux, romanciers, essayistes ou aventuriers, académiciens parfois, ont passé chacun trois jours et trois nuits à l’abbaye de Lagrasse, entre Carcassonne et Narbonne. Ils témoignent de cette expérience, durant laquelle ils ont partagé la vie de prière et de travail de la quarantaine de Chanoines Réguliers, vivant sous la Règle de saint Augustin et présents dans cette abbaye depuis 2004.

Et ce partage prend ici toutes les formes : une rétrospective historique de l’abbaye cathare, une quête spirituelle, le récit de rencontres, avec délicatesse, beaucoup de profondeur ou de façon décalée et pas mal d’humour…

Expérience humaine et spirituelle insolite (cette succession de séjours), et expérience littéraire originale (cette juxtaposition de style et d’intentions) : pari réussi !

  • Sainte Marguerite-Marie et moi, Clémentine Beauvais, Quasar, 2021

Clémentine Beauvais, 32 ans, est enseignante-chercheuse en sciences de l’éducation à l’université de York, dans le nord-est de l’Angleterre, et auteur de romans jeunesse à succès. Dans le milieu « plutôt intello bobo de gauche » où elle évolue, rien ne prédestinait cette non-croyante, bercée par Harry Potter, le féminisme et l’écologie, à se plonger dans la vie de sainte Marguerite-Marie Alacoque.

Mais cette mystique française connue pour avoir répandu la dévotion au Sacré-Cœur de Jésus, dont elle a eu des apparitions à Paray-le-Monial, en Bourgogne, au XVIIe siècle n’est autre que son arrière-arrière-arrière… grand-tante.

Une amie de Clémentine, éditrice aux Éditions de l’Emmanuel, la met au défi d’écrire une biographie décalée de son aïeule.

Chiche, lui répond la romancière, qui sent que ce projet survient à un « moment particulier » de sa vie : en effet, d’une part, elle est enceinte de son premier enfant et le papa est « très catho » ; et d’autre part sa grand-mère, qu’elle adore, la dernière à porter le nom de famille « Alacoque », est en train de décliner tout doucement. Il est temps de lever le voile sur ce mystère dans son arbre généalogique.

Un livre vraiment drôle, personnel et touchant qui se dévore comme un roman, sauf que les faits sont historiques. Sous la plume moderne, étonnée mais bienveillante de Clémentine Beauvais, on découvre une femme consumée par l’amour de Jésus. Une rencontre puissante et décalée avec la voyante de Paray-le-Monial.

  • Il comblera tes désirs, Sophia Kubik, Emmanuel, 2018

Que faire de nos désirs profonds ? Pourquoi un tel manque dans nos vies ? Comment vivre cette part d’insatisfaction douloureuse qui semble entraver notre aspiration au bonheur ? Face à ces questionnements, deux attitudes sont fréquentes : satisfaire immédiatement nos moindres désirs, comme nous y invite la société de consommation, ou bien chercher à les étouffer, une tentation malheureusement répandue chez de nombreux chrétiens. Il existe pourtant une troisième voie, la seule capable de nous offrir une joie durable… 

Dans cet essai où témoignage et réflexion s’entremêlent, l’auteur, philosophe allemande, nous fait prendre conscience de notre immense soif de bonheur et nous invite à changer notre regard sur nos manques et nos désirs. Accueillir notre désir profond, découvrir dans nos manques un lieu de fécondité, voilà la condition pour une rencontre intime avec le Seigneur. Alors on peut s’ouvrir dans nos vies un chemin de liberté et d’authenticité véritable.   

Un petit livre simple et efficace, qui manque parfois de structure mais qui fait mouche !

  • Les Grandissants, Marion Muller-Colard, Labor et Fides, 2021

A partir de la parabole du fils prodigue, Marion Muller-Colard explore, plus que son retour, le départ du fils cadet. Non seulement son départ, mais encore la nécessité de cette rupture qui le met au monde plus radicalement qu’une naissance. De la confrontation entre le texte biblique et une analyse subversive de l’âge qualifié d’ingrat jaillissent des voies inédites de souveraineté. Un éloge de toutes nos adolescences, car il n’y a pas d’âge pour « ratifier sa naissance ».

Une magnifique relecture de cette parabole, merveilleusement écrite.

 

  • Mourir d’envie ou vivre d’amour ? La jalousie, un obstacle pour notre vie spirituelle, Catherine Aubin, Artège, 2022

La jalousie est originelle, et pas originale ; personne n’échappe à son emprise, un jour ou l’autre. Comment la regarder et la travailler afin de la traverser et d’entrer dans une relation fraternelle ?

Face à ce mal qui ronge l’âme, cause d’une tristesse mortifère, sœur Catherine Aubin nous propose un véritable chemin de guérison. Il s’agit tout d’abord de découvrir comment fermer les portes de notre cœur au mensonge, à la comparaison, à la haine de soi… pour ouvrir celles de la bénédiction, de la confiance, de l’amitié retrouvée.

A partir d’exemples tirés des Ecritures, un guide pour surmonter les obstacles quotidiens de la jalousie afin de construire une relation aux autres fondée sur la fraternité et de dépasser la résistance à se laisser aimer.

  • Il n’y a que les fous pour être sages, Raphael Buyse, Salvator, 2022

Raphaël Buyse nous laisse entrapercevoir la largeur, la hauteur et la profondeur de ce que la Tradition appelle le « don de sagesse ». Premier des dons du Saint-Esprit, il n’a rien à voir avec le pâle conformisme dont on entoure parfois la foi… Cet essai accroché à l’évangile nous invite non à clamer des certitudes et à réciter des leçons de catéchisme apprises par cœur, mais à prendre le risque d’aimer, de croire et d’espérer.

 

  • Happy hour spi, pour papas pressés, Raphaël Cournault, Mame, 2021

Inspiré par les sessions « Abbé mousse papas » imaginées par l’abbé Raphaël Cournault, ce petit « happy hour spirituel » propose dix chapitres synthétiques et rapides à lire pour les pères de famille débordés. Relations avec l’épouse, les enfants, avec leur propre père, argent, travail, loisirs, etc. : dix thèmes essentiels de leur vie quotidienne y sont abordés avec profondeur et bienveillance. Chaque chapitre se termine par une série de questions et des suggestions de lectures bibliques pour approfondir, seul ou en petit groupe (avec ou sans bière), les sujets abordés.

  • Le roi déçu, l’exercice compliqué de la gouvernance, Marie-Laure Durand, Cerf, 2021


A partir de la parabole des invités au festin, l’auteur théologienne et philosophe, nous pousse à interroger nos représentations du pouvoir. Elle vient bousculer nos évidences, déconstruire nos représentations et nos modes de fonctionnement. Elle nous rappelle combien l’évangile est toujours d’une actualité brûlante.

Une approche très originale et très agréable à lire de la gouvernance.

 

 

  • Dieu est passé par là, Céline Guillaume, Cerf, 2022


C’est en disciple du Christ qu’a choisi de vivre Céline Guillaume, libraire et présidente du réseau La Procure. Femme, épouse, mère de famille mais aussi chef d’entreprise et engagée dans l’Église, chrétienne des temps modernes, elle brosse ici son périple existentiel et croyant. Un beau témoignage qui multiplie les récits d’expériences, même s’il peut aussi agacer…

 

 

  • Gipsy Book -Tome 6-, Nouveau départ, Sophie de Mullenheim, Mame, 202

Londres, mars 1942. Après avoir perdu leur père, l’entreprise familiale et leur fortune, 2 adolescents prennent la route de l’Inde, où lord Mounbatten, le nouveau vice-roi d’Angleterre, est chargé de négocier l’indépendance du pays. Lors d’une escale, le Gipsy book, livre de sagesse écrit par Nanosh Balatta, s’invite dans leurs bagages.  

L’atmosphère incandescente de l’Inde en 1947 offre un cadre historique passionnant et riche de multiples personnages fortement liés aux attaches religieuses. La violence, le meurtre et la cupidité côtoient le meilleur du cœur de l’homme, la générosité et le don de soi. Comment vont survivre deux anglais ignorant ces subtilités culturelles, dans un contexte si volcanique ? Le Gipsy Book, livre de mémoires d’un vieux gitan, soutient les deux héros. Que de similitudes de situations entre ses souvenirs et ce qu’ils affrontent !

Bien enlevé et profond, ce roman pour garçons et filles à partir de 12-13 ans, emporte le lecteur dans une aventure humaine étonnante et l’ouvre à d’autres cultures et religions. Sixième et dernier né de la série de Sophie de Mullenheim, ce Nouveau départ est un cadeau idéal pour compléter une collection entamée. Sinon choisissez d’offrir sans hésiter le tome 1. Chaque numéro se joue en un lieu et à une époque unique : cette série est une réussite, pour jeunes lecteurs mais aussi pour adultes.