Californie – Du 28 juin au 4 juillet 2022

Californie – Du 28 juin au 4 juillet 2022

Voyage pastoral aux Etats-Unis

Rencontre avec des paroisses catholiques et évangéliques californiennes

Depuis déjà quelques années, la paroisse Saint-André, et désormais notre espace missionnaire, est engagé dans ce mouvement de transformation pastorale: une dynamique qui, au souffle de l’Esprit Saint, conduit un certain nombre de paroisses et de mouvements en France et dans le monde sur le terrain de l’évangélisation et de la revitalisation de nos communautés. Comment ouvrir davantage notre Eglise à la dimension missionnaire? Nécessairement par une transformation de notre culture, pour passer, d’étape en étape, d’une pastorale de conservation, de maintenance, à une pastorale de conversion, de mission.

Créer l’unité autour d’une vision commune, vivre les cinq essentiels, connaître Jésus, l’aimer et le faire aimer…

C’est dans ce contexte que nous avions accueilli chez nous, en mars dernier, une visite pastorale des prêtres des trois diocèses du Nord,
dans ce contexte aussi que des échanges réguliers ont lieu entre notre espace missionnaire et un nombre grandissant de paroisses de France.
C’est dans ce contexte enfin qu’un voyage pastoral a lieu en ce moment en Californie du 28 juin au 4 juillet dernier.

Avec cinq prêtres français, une délégation de quatre Rémois (les pères Thibaut et Stephan, Guillaume Pennaforte et Marie-Amélie Barthélemy, membres de l’équipe pastorale) et un prêtre de la Communauté du Chemin Neuf, de Londres, le père Christophe Brunet, ont visité des paroisses catholiques et évangéliques américaines : notamment Saddleback, l’église évangélique fondée par le pasteur Rick Warren, qui fut le 1er à théoriser les 5 essentiels, et un certain nombre de paroisses catholiques inspirées de la Divine Rénovation du père James Mallon.

L’occasion pour nous de saisir de nouveau combien un accueil de qualité est essentiel et indispensable dans nos églises et nos communautés!
D’entendre témoigner de l’importance des petits groupes, l’équivalent de nos fraternités.
De mesurer combien nous avons à rejoindre chacun là où il en est et spécialement dans sa souffrance et ses blessures.
D’inviter chacun à faire un petit pas de plus vers Jésus.
De découvrir de nouveaux outils d’évangélisation spécialement pour les jeunes, invités eux aussi à devenir disciples missionnaires.
De renouveler notre espérance dans le Christ pour notre Eglise et sa capacité à se transformer.